Catégories
Uncategorized

Que faire en cas d’agression ou de violence conjugale ?

Le déséquilibre de pouvoir entre les époux peut entraîner la violence conjugale. D’un point de vue juridique, le mieux serait de porter plainte le plus rapidement possible. Les autorités compétentes peuvent ainsi aider les personnes qui subissent ces atroces situations. Tout type de violence peut avoir un impact direct sur la victime. Même dans un foyer l’autre partie peut porter plainte.

Une agression suite à un déséquilibre familial

Certains déséquilibres ou d’incompréhension dans la vie familiale peuvent amener une personne à faire de la violence envers son partenaire. C’est une situation plus connue dans la société actuelle. Le plus souvent, ces agresseurs jouent avec les mots pour duper sa conjointe. Ils attaquent directement les émotions, et font en sorte que l’autre personne soit coupable par rapport à la situation. Ils peuvent notamment utiliser la combinaison des forces physiques, rattachés à des éléments moraux. L’intimidation émotionnelle est une grande arme pour ces agresseurs. La plupart du temps, les femmes subissent des agressions de temps en temps. En l’absence des courages, elles ne sont pas prêtes à dévoiler cette situation. Pourtant, le mieux serait de raconter son histoire pour comprendre ces vécus. C’est d’ailleurs la meilleure manière de punir l’agresseur de toutes ces situations délicates.

Le droit de porter plainte contre les agresseurs

Pour se protéger, la mure réflexion serait de porter plainte contre les agresseurs. Les victimes craignent le plus souvent les jugements de la société. Et c’est pour cette raison qu’elle essaye toujours de couvrir ces actes malsains. Pour plus de détails, jetez un coup d’œil sur www.eurorights-bg.org. La violence conjugale est une situation difficile pour ces femmes. Ce genre de relation abusive détruit une personne dans toutes ses formes. Dénoncer son conjoint signifie également dévoiler des secrets dans le nid familial. Ces circonstances sont toujours embarrassantes et douloureuses. Les statistiques mettent en lumière cette situation pour :

  • Des agressions physiques
  • De pure violence et des menaces
  • Des agressions morales

Un impact psychologique sérieux

Les terreurs psychologiques menacent parfois la vie du partenaire. Elles se sentent même en danger et ne trouvent plus confiance en elles. En maltraitant les victimes, elles se sentent angoissées et vivent dans la pression. Ces victimes viennent tout le temps dans une peur constante. Sans une nuit bien tranquille, car ces agresseurs leur montent à la tête. L’impact de ces dégâts est plus important. Il accélère de temps à autre les formes de stress chroniques. Et il développe une conséquence néfaste sur la situation sanitaire de la personne. Les personnes qui ne signalent pas ces abus donnent encore de l’opportunité à ces agresseurs de suivre leur chemin. Les conseillers juridiques recommandent à ce moment-là de consulter les autorités concernées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.